Le Bas-Rhin et le Haut-Rhin fusionnent leurs conseils départementaux pour devenir la Collectivité européenne d'Alsace

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Il ne s'agit ni d'un conseil régional, ni d'un super département. Ce vendredi 1er janvier marque la naissance de la Collectivité européenne d'Alsace (CEA), qui fusionne les conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. La création de cette structure hybride, unique en France, répond à une revendication forte des Alsaciens, dont beaucoup jugeaient l'identité alsacienne diluée depuis 2015 dans la région Grand Est.

Les quelque 1,9 million d'Alsaciens concernés, toutefois, resteront dans le giron de la nouvelle région. Par ailleurs, et même si les deux conseils départementaux disparaissent, les entités administratives (Bas-Rhin et Haut-Rhin) demeurent, tout comme leurs préfectures, Strasbourg et Colmar.

La CEA, qui regroupe 880 communes et dont le budget atteint 2 milliards d'euros, hérite des compétences classiquement dévolues aux conseils départementaux comme la gestion de 147 collèges, l'aide sociale et aux seniors ainsi que les services d'incendie et de secours. Mais elle est également dotée de nouvelles compétences qui marquent sa spécificité.

Un symbole en forme de bretzel

Ainsi, elle pourra ainsi organiser son propre schéma de coopération transfrontalière avec l'Allemagne et la Suisse voisines, dans des domaines comme les liaisons transfrontalières ou la santé. La CEA aura aussi les coudées franches en matière de bilinguisme, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi