Bas-Rhin : 900 élèves privés de bus scolaires en raison d’une pénurie de chauffeurs

·1 min de lecture

Pas moins de 900 élèves sont totalement privés de bus dans le Bas-Rhin et 900 autres ont des horaires de bus modifiés. Et ces problèmes de transports ne sont pas liés à une grève, mais bien à une pénurie de chauffeurs de bus. En effet, le réseau de transport Fluo Grand-Est explique sobrement rencontrer des "difficultés de recrutement". Résultat : les bus de 23 lignes sont restés au dépôt jeudi et ce vendredi matin.

"On vit au jour le jour"

Des centaines d'élèves se retrouvent donc sans solution, et d'autres, qui peuvent modifier leur trajet, ont quant à eux accusé un retard pour le début des cours. Les zones rurales sont particulièrement touchées par cette pénurie, forçant ainsi les parents à organiser des covoiturages de dernière minute. À Surbourg, une quarantaine d'enfants se sont retrouvés sans possibilité d'aller jusqu'à leur lycée dans la ville la plus proche à l'avant-veille de la rentrée scolaire. 

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Le maire, Olivier Roux, comme ses administrés, n'a été prévenu que mardi soir de la situation. "Il y a des parents qui prennent des congés, on trouve toujours des arrangements et des solutions mais pour les mettre en œuvre il faut un peu de temps et le temps ne nous a pas été donné. On vit au jour le jour et on est tributaire de l'arrivée de chauffeurs au compte-gouttes", explique-t-il. "Un appel a été lancé par la région aux différents maires afin de voir si des chauffeurs à la retraite peuvent reprendre temporaire...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles