Bas-Rhin : à la découverte de la boulangerie Kientz, ouverte depuis 1752

Sélestat, dans le Bas-Rhin, abrite la plus ancienne boulangerie de France : le Fournil de Marcel Kientz. Ce dernier a vu le jour en 1752. Dans cette famille, on est boulanger de père en fils depuis dix générations. Chaque matin, devant la boutique, le fils, Marcel, fait frire des beignets fourrés. Une tradition alsacienne. Ici, d’aussi loin qu’on s’en souvienne, il y a toujours eu la célèbre boulangerie. "C’est une passion, je n’ai toujours voulu faire que ça, de fil en aiguille, on prend la succession", affirme le quadragénaire. Un pain comme celui du grand-père Au quotidien, Marcel propre un pain croquant et tendre, qui ressemble à celui de ses ancêtres. Une miche à la farine naturelle a ainsi subi une longue fermentation. "C’est ce genre de pain que faisait mon grand-père", précise-t-il. Au Fournil, les clients viennent aussi chercher des pâtisseries, viennoiseries et des bretzels. "On est toujours bien servis, on se sent bien", considère une femme. Par ailleurs, depuis deux ans, la famille Kientz a révolutionné ses méthodes de travail. Le père, lui aussi prénommé Marcel, s’est mis à faire de la farine.