Plus bas record pour le nombre de naissances au Japon

·1 min de lecture
PLUS BAS RECORD POUR LE NOMBRE DE NAISSANCES AU JAPON

TOKYO (Reuters) - Le nombre de naissances au Japon est tombé à un plus bas record en 2020, a indiqué vendredi le ministère de la Santé, alors que davantage de couples tardent à se marier et à fonder une famille dans le contexte de la pandémie.

Le nombre de naissances est tombé à 840.832 l'an dernier, en baisse de 2,8% par rapport à l'année précédente, soit son niveau le plus bas depuis le début des recensements en 1899, a déclaré le ministère.

Les confinements imposés face à la pandémie avaient alimenté les spéculations sur une explosion démographique mondiale mais les taux de natalité ont baissé dans le monde entier, y compris aux États-Unis.

Le ministère japonais a également fait état d'une baisse de 12,3% des mariages l'an dernier, à 525.490, un plus bas depuis l'après-guerre.

Le taux de fécondité du pays, qui mesure le nombre prévu de naissances par femme, est tombé à 1,34, soit l'un des plus bas au monde.

(Ritsuko Ando; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles