Barry Keoghan, la star montante irlandaise, replonge dans son enfance à Cannes

L'acteur irlandais Barry Keoghan lors d'une conférence de presse pour le film "Bird" présenté au 77e Festival de Cannes, le 17 mai 2024 (Zoulerah NORDDINE)
L'acteur irlandais Barry Keoghan lors d'une conférence de presse pour le film "Bird" présenté au 77e Festival de Cannes, le 17 mai 2024 (Zoulerah NORDDINE)

Star montante vue dans "Les Banshees d'Inisherin" et "Batman", l'acteur irlandais Barry Keoghan a évoqué, vendredi à Cannes, son enfance difficile et les similitudes avec le film "Bird", en lice pour la Palme d'or, où il joue un jeune père dépassé et toujours englué dans l'adolescence.

L'acteur, aux airs de bad boy, a dit s'identifier facilement à son personnage, Bug: "un pur chanceux, un pur charmeur". Keoghan a perdu sa mère très jeune d'une overdose et a passé son enfance ballottée de foyer en foyer.

"Je disais dans des interviews depuis 2015 que je voulais travailler avec (la réalisatrice, NDLR) Andrea Arnold, puis l'occasion s'est présentée. On ne m'a même pas donné de scénario [...] je ferais tout ce qu'elle fait", a déclaré Barry Keoghan, 31 ans, vu dans le film à succès "Saltburn" sur Prime Video.

Mais c'est Nykiya Adams, une nouvelle venue de 14 ans, qui porte le film ; confrontée à la violence des gangs, à la pauvreté, aux grossesses précoces et aux parents abusifs, et qui trouve du soutien auprès d'un personnage d'un autre monde appelé Bird (joué par l'acteur allemand Franz Rogowski).

La réalisatrice britannique Andrea Arnold a expliqué qu'elle souhaitait capturer la vie d'une ville ouvrière située à une heure de Londres, près de l'endroit où elle a grandi.

"Il y a beaucoup de vie, probablement parce que c'est une ville ouvrière. J'ai grandi dans une famille de la classe ouvrière qui n'avait pas peur de s'exprimer", a-t-elle souligné, expliquant qu'ils avaient trouvé leur jeune star en demandant aux écoles de la région de leur fournir "leurs enfants les plus coquins".

"Il est intéressant de noter que Nykiya n'était pas tout à fait l'enfant que j'avais en tête, mais elle m'a vraiment frappé par sa présence", a-t-elle déclaré. Elle a aussi évoqué sa première rencontre avec Barry Keoghan dans un café et ils se sont immédiatement entendus.

"Je l'ai adoré. J'aime son apparence et il me semble très réel dans mon monde. C'était Halloween et je crois qu'il était très amusé parce que je lui ai donné une pomme au caramel et une citrouille", a-t-elle déclaré.

er/may/fbe/fv/swi