Baromètre Ipsos-« Le Point » : coup de froid pour Emmanuel Macron

Par Tugdual Denis

Le président a perdu 5 points en un mois et n'a plus que 35 % d'opinions favorables selon notre baromètre.

Décrochage. Le creux de l'hiver s'avère compliqué pour le locataire de l'Élysée, dont la cote de popularité repart fortement à la baisse.


Un vent frais souffle sur la nuque d'Emmanuel Macron. Le président de la République perd ce mois-ci cinq points dans notre baromètre, pour tomber à 35 % d'opinions favorables. Le chef de l'État, qui ne faisait que progresser depuis le mois de septembre, pour atteindre 40 % au mois dernier, décroche donc à nouveau. Le mois de février est régulièrement glacial pour les nouveaux locataires de l'Élysée : c'est à cette date, en 2008 et en 2013, que Nicolas Sarkozy et François Hollande entameront la fin de leur état de grâce.

Emmanuel Macron pâtit quelque peu de son manque de capital politique. Là où Nicolas Sarkozy pouvait compter sur la fidélité des électeurs de droite et François Hollande sur le cœur de l'électorat socialiste, l'actuel président manque d'une véritable base.

Pouvoir d'achat

Attaqué par les dirigeants socialistes qui préparent l'élection de leur premier secrétaire et par Laurent Wauquiez, désormais installé à son poste de président des Républicains, Emmanuel Macron recule essentiellement chez les faibles revenus. Mais aussi chez les retraités, où il perd dix points sans doute attribuables à la hausse de la CSG. « Il y a un décalage entre le sentiment d'attractivité de la France, la croissance qui repart, et le pouvoir d'achat qui ne décolle pas », décrypte Jean-François Doridot, le directeur général d'Ipsos Public Affairs.


En revanche, Emmanuel Macron gagne 5 % d'opinions favorables chez les cadres. De là à ce que l'opposition continue à réitérer ses attaques sur « le président des riches », il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésitera pas à franchir…

Lire aussi Wauquiez tacle Macron, le (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Ce que Wauquiez a en tête
Wauquiez tacle Macron, le « président des riches »
EXCLUSIF. Une deuxième plainte contre Gérald Darmanin
Baccalauréat - Jean-Michel Blanquer : « Il faut de la culture générale pour diminuer les inégalités »
Recevez la newsletter Le Point.fr

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages