Pour Bardella, le pape « argentin » n’a « pas conscience du problème de l’immigration »

Le président du Rassemblement national a fustigé la position du pape François, qui a appelé à secourir les migrants. Jordan Bardella dénonce un pape trop politique.

Jordan Bardella a critiqué le pape François, qui a appelé à secourir les migrants.  - Credit:PASCAL GUYOT/AFP
Jordan Bardella a critiqué le pape François, qui a appelé à secourir les migrants. - Credit:PASCAL GUYOT/AFP

Le discours du pape François, qui a appelé à sauver les migrants et qui a dénoncé « l'indifférence qui ensanglante la Méditerranée », n'a pas plu à Jordan Bardella. Ce dimanche 24 septembre, sur BFM TV, il a vivement critiqué la sortie du souverain pontife.

Pour le président du Rassemblement national, le pape « argentin » n'a « pas conscience du problème de l'immigration aujourd'hui en Europe qui déstabilise les sociétés européennes ». « Quand il dit que Marseille est un havre de paix, permettez-moi, comme tous les Français, de m'offusquer et de dire qu'il ne connaît pas Marseille », a-t-il fustigé.

Bardella préfère Benoît XVI à François

« Il fait le choix d'avoir un discours politique, mais mon rôle, c'est de lui rappeler que lorsqu'on appelle à l'immigration massive, qu'on appelle à l'ouverture inconditionnée et illimitée de l'ensemble de nos frontières, on porte une responsabilité sur la croyance et l'eldorado que se font ces gens du continent », a-t-il insisté.

À LIRE AUSSI Immigration, aide active à mourir… Ce que se sont dit Macron et le pape François

Se disant « non croyant mais respectant ceux qui ont la foi », Jordan Bardella a dit préférer « la sagesse de son prédécesseur Benoît XVI, qui déclarait que les États ont le droit de réglementer les flux migratoires ».

VIDÉO - Al-Qaïda/Lampedusa: l'interview de Jordan Bardella en intégralité