Barack Obama interviewé par Augustin Trapenard ce lundi sur France Inter

·1 min de lecture

“Bonjour, c’est Barack Obama et je suis sur Boomerang.” Augustin Trapenard recevra l’ancien président des États-Unis au micro de France Inter ce lundi 8 février. Une interview événementielle, enregistrée au préalable, pour laquelle l’auteur du livre Une terre promise, paru en novembre dernier chez Fayard, a accepté de revenir sur son parcours et ses mémoires. “Une conversation passionnée sur un parcours hors norme, sur les grands défis de la démocratie et le pouvoir des mots aujourd’hui”, avait annoncé la station de radio sur son compte Twitter, jeudi 4 février.

L’interview de Barack Obama a de quoi susciter l’enthousiasme. Néanmoins, ce n’est pas la première fois que le 44e chef des États-Unis accepte un entretien français pour la promotion de son ouvrage. Le 17 novembre dernier, l’époux de Michelle Obama avait répondu aux questions de François Busnel, sur France 2. Comme l’avait rapporté Médiamétrie, cette interview enregistrée à Washington avait réuni pas moins de 5,9 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion sur la chaîne publique durant le JT de 20 heures. Un choix qui ne relevait pas du hasard. Dans les colonnes du Parisien, Stéphane Sitbon-Gomez, bras droit de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, expliquait que Barack Obama et Sophie de Closets, directrice de la maison Fayard, avaient minutieusement choisi à qui il accorderait une interview. Il souhaitait que cet entretien ne soit pas mené par “un journaliste news ou politique”, mais par “un littéraire”. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Alexandra Rosenfeld : ses confidences inattendues sur son premier rendez-vous avec Hugo Clément (PHOTO)
L'anecdote dingue de Karen Chéryl sur son duo avec Michael Jackson (VIDEO)
Laeticia Hallyday et Jalil Lespert : des retrouvailles passionnées sur l’île de Saint-Barth
Bertrand Chameroy se confie sur ses deux années loin de la télévision : "J'ai vécu une sorte de confinement avant l'heure"
Loana sur sa nouvelle hygiène de vie : "J’ai arrêté tout ce qui était substances illicites et médicaments"