Les banquiers les mieux payés ont quitté Londres pour l'UE avant le Brexit, selon une étude

·2 min de lecture
LES BANQUIERS LES MIEUX PAYÉS ONT QUITTÉ LONDRES POUR L'UE AVANT LE BREXIT, SELON UNE ÉTUDE

par Huw Jones

LONDRES (Reuters) - Près d'une centaine de banquiers à très hauts revenus ont quitté le Royaume-Uni avant la sortie du pays de l'Union européenne, a indiqué mercredi l'Autorité bancaire européenne (ABE), dernier exemple en date de la façon dont le Brexit a bouleversé le secteur financier.

Dans son étude annuelle auprès des banquiers gagnant au moins un million d'euros par an, l'ABE constate que 95 d'entre eux ont quitté le Royaume-Uni en 2019.

Malgré tout, le pays reste de loin celui accueillant le plus de banquiers hautement rémunérés : sur les 4.963 comptabilisés au total au sein de l'Union européenne en 2019, 71% d'entre eux vivaient au Royaume-Uni.

La rémunération retenue d'un million d'euros au moins par an comprend le salaire de base, les primes et les cotisations de retraite.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'Union européenne en décembre 2020. A cette date, plusieurs banques et établissements financiers avaient transféré 7.000 employés de Londres vers le continent européen afin de garantir à leurs clients un accès au marché financier de l'UE.

Conséquence de ces transferts, le nombre de banquiers les mieux payés avait grimpé à 492 en Allemagne en 2019 contre 450 en 2018, à 270 en France contre 234 et à 241 en Italie contre 206, indique l'ABE.

"L'augmentation des hauts revenus résulte principalement de l'impact de la relocalisation du personnel du Royaume-Uni vers l'UE 27 dans le cadre des préparatifs du Brexit", a déclaré l'ABE dans son étude.

La plupart de ces banquiers à hauts revenus travaillent dans les principaux centres financiers que sont Francfort, Paris et Milan.

(Reportage par Huw Jones, Blandine Hénault pour la version française, édité par Bertrand Boucey)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles