Comment un banquier français a coulé la plus vieille banque suisse

·2 min de lecture
© Pixabay

Un article du "Figaro" révèle comment Fabien Gaglio, un golden boy français travaillant dans la finance à Genève a escroqué ses clients puis a coulé la banque suisse pour laquelle il travaillait, Hottinger & Cie. L'ange déchu de la finance sera jugé en mars à Genève pour avoir pillé les comptes de ses clients entre 2005 et 2013.

C’est peut-être l’un des plus grands escrocs du XXIème siècle. Du 21 au 25 mars, Fabien Gaglio va se présenter devant le tribunal correctionnel de Genève pour avoir vidé les comptes de ses clients. Il a volé la somme faramineuse de 60 millions d’euros à la banque privée suisse Hottinger & Cie, la plus ancienne du pays, où il travaillait depuis 2005.

>> LIRE AUSSI - La maison de retraite Orpea dégringole en Bourse après la publication du livre «Les Foyosseurs»

Dans une enquête, Le Figaro qui a eu accès à des centaines de pages de documents judiciaires qui révèlent les pratiques d'un banquier véreux avec un mode opératoire redoutable. Pour faire plaisir à ses clients, Fabien Gaglio leur offrait des vacances de rêve dans des villas, avec des yachts et des jets privés. Il assurait que tout était offert par la banque, mais en réalité il payait ces séjours de luxe avec les propres comptes de ses victimes auxquels il avait accès.

Le banquier risque dix ans de prison

Mais Fabien Gaglio ne s’est pas arrêté là. Il a aussi dérobé neuf millions d'euros pour lui et sa famille. Comme en 2012 où il a retiré 400 000 euros du compte d'un dermatologue californien pour s'acheter une vigne.

Pour cacher la manipulation, l'homme de 48 ans modifiait ses factures et mentait à ses responsables. C'est seulement en 2013 que la supercherie a été révélée au grand jour. Pendant qu'il était absent, la banque a fouillé ses comptes et a découvert des trous de presque 60 millions d'euros. Averti, il a a...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Gad Elmaleh victime d’une escroquerie : il raconte sa mauvaise expérience à Julien Courbet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles