Les banques de la zone euro ont assez de capitaux pour traverser la crise, dit le FMI

·1 min de lecture
LES BANQUES DE LA ZONE EURO ONT ASSEZ DE CAPITAUX POUR TRAVERSER LA CRISE, DIT LE FMI

BRUXELLES (Reuters) - Les banques de la zone euro disposent de fonds propres suffisants pour amortir l'impact des retombées économiques de la crise sanitaire et financer la reprise économique, considère le Fonds monétaire international dans une note publiée vendredi, même si elles sont particulièrement exposées aux secteurs les plus touchés par la pandémie.

"Si la pandémie a considérablement amoindri les capitaux des banques, leurs réserves sont suffisamment importantes pour surmonter l'impact probable de la crise", dit le FMI. "Associées à des mesures politiques adéquates, les banques sont capables de soutenir la reprise avec de nouveaux crédits."

S'appuyant sur ses projections de janvier 2021, le FMI affirme que les banques des 19 pays de la zone euro passeront le cap de la récession de 2020 et de l'amorce de reprise de cette année.

"Le ratio agrégé des fonds propres devrait revenir de 14,7% à 13,1% d'ici la fin 2021 si les politiques de soutien sont maintenues. De fait, aucune banque ne tombera en-dessous de 4,4%, le seuil minimal de fonds propres, et ce même en l'absence de mesures de soutien", dit le FMI.

Le Fonds souligne en outre l'importance des mesures publiques de soutien aux banques, en évoquant les assouplissements en matière d'exigences de fonds propres, les moratoires sur le remboursement de dettes, les garanties de crédit ou encore les baisses d'impôts et les mesures de chômage partiel accordés aux entreprises.

Selon le FMI, l'emploi de telles mesures représentent pour l'instant autour de 19% du PIB de la zone euro.

(Jan Strupczewski; version française Nicolas Delame, édité par Marc Angrand)