Banques : la grande manip fiscale continue, rappelle Oxfam

Libération.fr

Le rapport annuel de l’ONG Oxfam sur les bénéfices des banques devient un rituel qui provoque quelques aigreurs d’estomac chez les dirigeants d’établissement financiers. La mouture 2017 ne dérogera pas, loin de là, à la règle.

Selon ce document de 52 pages, les 20 plus grandes banques européennes déclarent 25 % de leurs bénéfices, soit 26 milliards d’euros, dans des paradis fiscaux. Il s’agit aussi bien de pays à la «fiscalité douce», comme le Luxembourg ou la Belgique, que de grandes places offshore comme les îles Caïmans, les Bahamas ou encore Jersey. Or, Oxfam estime que si 25 % des bénéfices sont déclarés dans ces contrées, cela ne correspond qu’à 12 % du chiffre d’affaires réalisé sur place. En clair, les banques sont soupçonnées de transférer une partie de leurs profits dans des pays à fort taux d’imposition vers ceux où la fiscalité est plus clémente. Ou inexistante. Barclays est ainsi visé pour ses 557 millions d’euros de bénéfices au Luxembourg, qui ont généré en tout et pour tout 1 million d’euros d’impôts, soit un taux de 0,2 %.

Les banques françaises ne sont pas oubliées. BNP Paribas a ainsi réalisé 134 millions d’euros de bénéfices aux îles Caïmans pour un impôt nul. Même traitement pour le Crédit agricole, dont les 38 millions de profits ne sont pas taxés. La Société générale affiche de son côté 57 millions de résultat à Singapour, qui échappent également à toute imposition.

Oxfam a pu se livrer à ce travail d’analyse depuis que les banques ont l’obligation de faire figurer, dans leur rapport annuel, un «reporting pays par pays». Depuis 2014, elles doivent en effet publier le chiffre d’affaires, le nombre de salariés et les bénéfices de chacune de leurs filiales. D’où les calculs effectués par l’ONG, qui se base uniquement sur les documents bancaires avant de leur adresser un questionnaire. Néanmoins, les banquiers français contactés par Libération récusent les résultats de cette étude. «Les bénéfices réalisés aux îles Caïmans sont fiscalisés aux (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Les courses de lévriers à Londres, c’est fini.
Allemagne Victoire de Merkel en Sarre
A Mossoul, l’horreur après la «bavure» de la coalition
Une fusillade a fait un mort et au moins 15 blessés, dimanche, dans une boîte de nuit de Cincinnati, dans l’Ohio.
A Moscou, 700 manifestants anticorruption arrêtés

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages