Banques : pas de dividendes pour les actionnaires

Les banques sont mises sous pression par l’Union européenne. Aucun dividende ne doit être versé aux actionnaires cette année. C’est la recommandation de la banque centrale de la zone euro. Car si un établissement bancaire versait des bonus aux dividendes, ils pourraient s’appauvrir. En gardant cet argent, les banques s’assurent un joli coussin estimé à plus de 27 milliards d’euros. Limiter les risques de faire faillite en cas d’aggravation de la crise Cela permet de limiter les risques de faire faillite en cas d’aggravation de la crise. “Les banques, si elles ne distribuent pas de dividende, elles s’auto-assurent contre des pertes à venir et ça évite donc normalement que le contribuable, vous et moi, ayons à mettre à la poche pour renflouer les banques, comme nous avons pu le faire à d’autres moments”, confie Laurence Scialom, économiste.