Les banques de détail face à une crise historique

Les prévisions 2020 des banques françaises confirment les difficultés que rencontrent les banques de détail en France. La baisse du résultat d’exploitation est estimée à 10,6 milliards d’euros. Les banques souffrent des spécificités du marché français depuis longtemps, comme le crédit immobilier, le produit harpon de la relation clients. Avec la baisse des taux d’intérêt, qui a réduit les marges, le développement des banques en ligne a été une concurrence néfaste. Se transformer ou disparaître Les banques sont prises en tenaille avec une baisse de leurs revenus de 8% et une hausse du coût du risque de 200% liée à la crise du coronavirus. Les banques vont devoir se reformer. "Le modèle est à bout de souffle compte tenu de la digitalisation et de l’avènement de nouveaux acteurs", explique Estelle Brack, économiste fondatrice de KiraliT. Avant de se transformer, les banques vont faire des économies et fermer des agences. Dans tous les cas, une adaptation est nécessaire.