Banques : la BNP Paribas rachète Nickel

France 3

Un bureau de tabac qui vend des cigarettes et des journaux, c’est normal. Mais pour des milliers de clients, c’est aussi devenu leur banque de tous les jours.

Le compte Nickel a vu le jour en 2012. Il permet d’avoir une carte de paiement qu’on recharge à sa guise, dans le bureau de tabac. L’idée était surtout d’inclure tous les rejetés du système bancaire. "Le principe c’était que les interdits bancaires puissent avoir un compte. Aujourd’hui, il y a toutes sortes de clients, des parents qui ouvrent des comptes pour leurs enfants mineurs, par exemple", explique un buraliste.

La BNP Paribas séduite

Principal avantage : impossible d’être à découvert, et les risques de piratage sont très faibles. 500 000 clients ont été séduits en trois ans, tout comme la BNP Paribas. La banque numéro 1 en France vient de racheter la petite entreprise.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : quels sont les candidats qui répondent le plus aux attentes du Medef ?
La Patrouille de France célèbre l'allié américain de 1917
BNP Paribas rachète Nickel, le compte sans banque
L'avenir de la centrale de Fessenheim pourrait se jouer ce jeudi
Jean-Luc Petithuguenin (Paprec) : Avec le FN, "la sortie de l’euro, ce serait 100 millions de dette pour notre entreprise"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages