Banques alimentaires : "Nous sommes dans un moment d'urgence sociale", selon Pascal Brice

·1 min de lecture

"De plus en plus de personnes" ont recours aux distributions alimentaires, affirme Pascal Brice, le président de la Fédération des acteurs de la solidarité, dimanche sur Europe 1. Alors que les banques alimentaires font appel à la générosité jusqu'à dimanche soir pour leur collecte annuelle, celui qui a également été directeur de l'Office français de protections des réfugiés et apatrides (Ofpra) explique que ceci est "la conséquence de cette crise économique et sociale" que subit la France depuis le printemps dernier.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

Des personnes précaires "dans le maquis de la bureaucratie"

Les Français sont de plus en plus nombreux à ne pas manger à leur faim. Si bien qu'aujourd'hui, huit millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire pour vivre. "C'est une réalité que nous constatons dans nos associations", affirme Pascal Brice, qui appelle à la solidarité. Ce dernier constate notamment une précarité croissante chez les jeunes et appelle à ce que des aides soient étendues. Les personnes en précarité sont "dans le maquis de la bureaucratie, en marge de la société", déplore-t-il, militant notamment pour l'extension du RSA aux jeunes de moins de 25 ans et à la généralisation de la garantie jeunes.

>> LIRE AUSSI Esther Duflo : "Face à une crise comme le coronavirus, il faut inclure au maximum"

Une société "plus individualiste"

Face à ce fléau, Pascal Brice évoque la perte du lien social, et r...


Lire la suite sur Europe1