La Banque mondiale appelle à doper l'aide aux Palestiniens à un «creux historique»

© MAJDI FATHI / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

La Banque mondiale a appelé lundi la communauté internationale à accroître son aide à l'Autorité palestinienne , confrontée à une crise budgétaire, alors que les contributions ont atteint un "creux historique". Dans un rapport publié à la veille de l'ouverture à Bruxelles d'une conférence des donateurs étrangers aux Palestiniens et du premier anniversaire de la dernière guerre de Gaza, la Banque mondiale trace un portrait contrasté de l'économie palestinienne, faisant notamment état d'un phénomène de "nouveaux pauvres" dans les régions rurales de la Cisjordanie occupée, malgré le retour à la croissance économique.

>> LIRE AUSSI - Blinken veut débloquer une aide américaine de 75 millions de dollars pour les Palestiniens

Des finances palestiniennes "très précaires"

Après une année de contraction liée à la pandémie , l'économie palestinienne a repris en 2021, avec une hausse du nombre de permis de travail en Israël et dans les colonies pour les Palestiniens de Cisjordanie, ce qui a contribué à une croissance de 7,8% du PIB dans ce territoire occupée. Dans la bande de Gaza, enclave séparée géographiquement de la Cisjordanie, la croissance a été "ralentie" par la guerre, en mai 2021, entre le mouvement islamiste Hamas et Israël, atteignant néanmoins 3,4%, a précisé la Banque mondiale.

Cette reprise économique a permis d'accroître les revenus fiscaux de l'Autorité palestinienne, qui a limité d'un autre côté ses dépenses, souligne l'établissement. Or, malgré ces mesures, &qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles