La Banque mondiale accorde une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars à Kiev

La Banque mondiale a approuvé hier, mardi 7 juin, le versement de près de 1,5 milliard de dollars en soutien au gouvernement de Kiev, en proie depuis trois mois à la guerre menée par Moscou. Devant un conflit qui dure et qui a dévasté de larges pans de son économie, l'Ukraine a vu ses rentrées d'argent s'effondrer. Le déficit de la balance des paiements a été évalué à plus de 14 milliards de dollars le mois dernier par le Fonds monétaire international (FMI). Les liquidités permettront au gouvernement ukrainien de payer les salaires et la réponse humanitaire en attendant de mobiliser les fonds pour la reconstruction du pays.

C’est avant tout pour que Kiev continue de remplir ses fonctions étatiques que les donateurs internationaux se sont mobilisés ces derniers mois. Avec ce dernier versement, l’aide de la Banque mondiale atteint plus de 4 milliards de dollars.

Cette aide va fournir les services de base aux millions d'Ukrainiens, dont l’accès à l’eau, au chauffage, à l’électricité ou encore à l’éducation et aux soins, qui ont été affectés par le conflit. Elle permettra aussi à payer les fonctionnaires et les travailleurs sociaux. Kiev estime à 5 milliards de dollars mensuels ces besoins. Dans le même objectif, le mois dernier, les pays du G7 s’étaient engagés à mobiliser près de 20 milliards de dollars.

Maintenir le fonctionnement de l’État en vue de la reconstruction du pays

La Commission européenne veut y jouer un rôle premier, elle qui a consacré près de 4 milliards d’euros à l’Ukraine, explore toutes les pistes pour mobiliser le maximum de fonds, y compris la saisie des biens russes gelés ou une nouvelle dette commune entre pays membres.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles