La Banque d'Angleterre annonce une nouvelle hausse de ses taux

La Federal Reserve américaine l’a fait, la Banque centrale européenne aussi, et la Banque d’Angleterre vient d’annoncer à son tour une nouvelle hausse de ses taux d’intérêt, de 0,5 point de pourcentage. Du jamais vu depuis trente ans.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

Le nouveau taux d’intérêt fixé par la Banque d’Angleterre est de 1,75%, revenant au niveau de décembre 2008, en pleine crise des subprimes. L’institution n’avait plus relevé ses taux de 0,5 point depuis 1995.

C’est la sixième hausse depuis décembre, mais jusqu’ici le gouverneur s’en était tenu à des hausses d’un quart de point. Le mois dernier, cependant, Andrew Bailey avait admis qu’il était peut-être temps de se détacher de cette politique et d’adopter des hausses plus importantes, d’autant plus que les banques centrales européennes et états-unienne ont déjà franchi le pas ces dernières semaines.

Vers la récession ?

Avec des taux d’intérêt plus élevés, la Bank of England espère enrayer l’inflation : en rendant plus cher l’emprunt (et donc les crédits), en dissuadant les dépenses et en encourageant l’épargne.

La Banque d’Angleterre prévoit une inflation dépassant les 13% à l’automne, due en grande partie au prix de l’énergie. Le Royaume-Uni devrait entrer en récession à la fin de l’année.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles