Bannie par l'Ukraine, la Russie refuse de diffuser l'Eurovision

Face à la décision de l'Ukraine de ne pas laisser la chanteuse russe pénétrer sur son territoire, la chaîne diffuseuse du show en Russie a décidé de bouder le concours. 

La chanteuse de la discorde. La chaîne de télévision russe Perviy Kanal a annoncé ce jeudi qu'elle ne diffuserait pas le concours de l'Eurovision en raison de l'interdiction d'entrée sur le territoire ukrainien frappant la candidate russe.

Ioulia Samoïlova, censée représenter la Russie au concours de l'Eurovision 2017, s'est vue interdite d'entrée sur le territoire ukrainien, l'Ukraine organisant cette 62e édition. Cette interdiction des services secrets du pays (SBU) vient d'un concert qu'elle avait donné en juin 2015 en Crimée, après l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie. 

Un problème sans solution

"Perviy Kanal considère que le refus des autorités ukrainiennes est sans fondement. C'est une tentative de l'Ukraine de politiser la compétition", a déclaré une présentatrice de cette chaîne publique lors du journal télévisé. "Dans la situation actuelle, Perviy Kanal ne considère pas possible de diffuser l'Eurovision 2017", a-t-elle ajouté.

Dans une lettre au Premier ministre ukrainien Volodymyr Groïsman fin mars, la secrétaire générale de l'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER) Ingrid Deltenre a menacé d'exclure l'Ukraine de futures compétitions si elle persistait dans son refus de laisser entrer la candidate russe. L'Eurovision avait par ailleurs proposé une participation par satellite à la Russie. Une offre que cette dernière...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages