Bangladesh: un islamiste condamné à la prison à vie pour avoir poignardé un écrivain célèbre

L'affaire avait choqué le Bangladesh il y a 4 ans : l'attaque au couteau d'un des écrivains les plus célèbres du pays par un islamiste extrémiste. Le procès de l'assaillant s'est tenu ce mardi 26 avril, et il a été condamné la prison à vie.

« Je ne suis pas en colère. Mais je plains ces jeunes qui croient comme lui qu’ils iront au paradis en faisant cela », a réagi à l’annonce du verdict Muhammad Zafar Iqbal.

En 2018, cet écrivain, militant laïque, critique des extrémistes religieux, est poignardé sur un campus universitaire et grièvement blessé à la tête et au cou. Face aux policiers, l’assaillant s’explique en désignant Muhammad Zafar Iqbal comme « un ennemi de l’Islam ».

À cette époque, entre 2013 et 2016, les attaques comme celle-ci se multiplient au Bangladesh. Des extrémistes islamistes parfois liés à l’État islamique ou al-Qaïda ciblent et assassinent des blogueurs, des auteurs laïcs ou des défenseurs de droits des homosexuels.

Une forte campagne de répression

Mais depuis, les autorités ont mené une campagne de répression. Des opérations sécuritaires parfois violentes ont conduit à l’arrestation de plus d’un millier d’extrémistes présumés, une centaine d’autres ont été tués.

C’est en vertu des lois antiterroristes en vigueur au Bangladesh que l’auteur de l’attaque contre Muhammad Zafar Iqbal a été reconnu coupable de l’agression et condamné à la prison à vie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles