A Bangkok, "les chemises oranges" à la rescousse de la contestation étudiante

Gilet orange, casque vissé sur la tête, Supatr se faufile entre les files de voitures, prêt à donner l'alerte en cas de charge de la police: les célèbres moto-taxis de Bangkok sont devenus des alliés de poids des manifestants pro-démocratie thaïlandais, dans la rue depuis des mois.Les moto-taxis aident d'abord à acheminer rapidement les manifestants sur les sites des rassemblements, annoncés à la dernière minute pour déjouer les autorités, contribuant ainsi à contrecarrer le décret d'urgence du gouvernement qui interdit les rassemblements de plus de quatre personnes pendant une semaine.