Cette bande organisée volait les banquettes arrière des Clio

Un réseau de voleurs spécialisés dans les banquettes arrière de Renault Clio IV a été démantelé cette semaine dans l’Oise. Les neuf hommes dévalisaient les petites compactes de région parisienne de manière très organisée, comme le rapporte Le Parisien.

Cinq à six banquettes de Clio par nuit

Certains avaient pour tâche de récupérer les banquettes dans les Clio, mais aussi d’autres éléments voire même des voitures entières. D’autres écrivaient les annonces sur Le Bon Coin afin de les revendre, 300 euros pièce en moyenne.

"Certaines nuits, ils revenaient avec cinq à six banquettes de Renault Clio 4, notamment quand ils allaient dans l'Oise", indique une source proche de l'enquête au Parisien. Les voleurs revendaient également d’autres pièces. Lors d’un contrôle routier, c’est d’ailleurs un autoradio avec un GPS intégré qui a permis à la police de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) de remonter la filière. L’enquête avait duré cinq mois.

L’activité de ce gang n’est malheureusement pas isolée. Régulièrement, des alertes sont publiés sur les réseaux sociaux pour mettre en garde les propriétaires de certains modèles, comme celui-ci, publié en mai dernier dans l’Oise par la gendarmerie.

Banquette

La conversion des voitures de société

Une Clio IV vandalisée, c’est ce qui est arrivé à Pascal Samama journaliste à BFMTV et habitant du Val-de-Marne: "Ma femme est entrée dans sa voiture le matin, a posé son sac...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi