Bande de Gaza: des combats d’une intensité extrême du nord au sud de l’enclave

Selon l’armée israélienne, pour la première fois « plus de trois cents palettes d’aide humanitaire » ont pu être déchargées sur la jetée flottante mise en place par les États-Unis sur la côte de la Bande de Gaza. Mais pour le Hamas « aucune voie d’acheminement de l’aide, y compris la jetée flottante, ne peut constituer une alternative aux routes sous supervision palestinienne ». Et en attendant, des combats d’une intensité extrême se poursuivent dans l’enclave palestinienne.

Ce sont quelque 70 cibles dans la bande de Gaza qui ont été attaquées en moins de 24 heures, selon le porte-parole de l’armée israélienne. Des combats intenses au sud de l’enclave palestinienne : l’aviation israélienne indique avoir éliminé un membre clé du Jihad islamique responsable de la logistique dans le secteur de Rafah et avoir découvert des caches d’armes et également des roquettes et des lanceurs.

Vendredi 17 mai, 13 pays - Japon, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Australie, Corée du Sud et sept États membres de l'UE parmi lesquels la France - ont adressé à Israël un appel conjoint à ne pas lancer d'offensive de grande ampleur sur Rafah. Mais pour le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, il s'agit d'une offensive nécessaire et « décisive », dans la mesure où les derniers bataillons du Hamas sont retranchés à Rafah, selon lui.


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Israël: des colons attaquent des camions transportant de l’aide pour Gaza
Les étudiants de Birzeit en Cisjordanie également mobilisés pour Gaza