Intenses bombardements israéliens sur la bande de Gaza avant une réunion au Caire sur le passage de Rafah

L'armée de l'air et l'artillerie israéliennes ont intensément bombardé samedi la ville de Rafah, quelques heures après l'annonce par le président américain Joe Biden d'une feuille de route d'Israël en vue d'un cessez-le-feu avec le Hamas dans la bande de Gaza.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

La feuille de route reposant sur les nouvelles propositions israéliennes en vue d’un cessez-le-feu met le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu face à ses contradictions. Seulement quelques heures après l’annonce par Joe Biden de ce plan en trois phases dont la première comprend une trêve israélienne de 6 semaines, la libération d’otages vulnérables et un retrait israélien des zones les plus peuplées de la Bande de Gaza, les bombardements se poursuivent.

L’armée israélienne affirme avoir lancé un nouveau raid ciblé dans le quartier de Sabra, à l’ouest de la ville de Gaza et avoir « éliminé des dizaines d’hommes armés et détruit un dépôt militaire ». Un porte-parole de l’armée fait état de combats intenses dans le secteur de Rafah, notamment de corps à corps dans des tunnels.

Le président américain pourrait-il donc imposer ce cessez-le-feu ? Peu de chances, estime Philippe Golub, professeur de relations internationales à l’Université américaine de Paris.

Le retour de l'aide humanitaire via Rafah ?


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Bande de Gaza: «Rester à Rafah, c’est signer son arrêt de mort»