Bande dessinée : quand la Terre largue ses amarres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La BD "La Terre vagabonde" est tirée d'une nouvelle de Liu Cixin, célèbre écrivain de science-fiction chinois.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°903, daté mai 2022.

Le Soleil moribond est en train de passer du stade de géante rouge à celui de naine blanche. Sur Terre, l'humanité plongée dans une fournaise va bientôt affronter les ténèbres glacées, synonymes de mort certaine. Les États décident de s'embarquer pour un voyage de 2500 ans en direction d'une étoile de la constellation du Centaure. De gigantesques propulseurs lasers conduisent notre planète sur une orbite de plus en plus elliptique, avant qu'elle ne s'affranchisse de l'attraction solaire.

Une adaptation en BD

Autant d'épreuves pour les humains qui subissent les conséquences de nouvelles donnes gravitationnelles aux conséquences dramatiques. Ce scénario futuriste étayé par de réelles données scientifiques est tiré d'une nouvelle de Liu Cixin, célèbre écrivain de science-fiction chinois, et réinterprété ici avec talent en bande dessinée.

29069_1702586_k2_k1_3917441.jpg
29069_1702586_k2_k1_3917441.jpg

"La Terre vagabonde", Christophe Bec, Stefano Raffaele, Delcourt, 132 p., 21,95 €. Crédit : Delcourt

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles