Bande-annonce La Tour Sombre : quelles différences entre les livres et le film ?

Cécile Desclaux

Dévoilée aujourd'hui, la bande-annonce de La Tour Sombre était très attendue par les fans de Stephen King, dont la série de romans est considérée par beaucoup comme le chef-d'oeuvre ultime de l'écrivain. On savait déjà que l'adaptation cinématographique prendrait quelques libertés avec l'oeuvre originale. Qu'en est-il exactement ?


Roland Deschain, le dernier Pistolero

Dans les livres : Roland Deschain, également connu sous le nom de Roland de Gilead, est le dernier Pistolero de son monde. Chez Stephen King, le personnage est décrit comme un homme taciturne au visage émacié et aux traits peu engageants. Ses cheveux sont poivre et sel, son regard bleu délavé mais intense ; grand et maigre, il est d'apparence fragile mais fait preuve d'une remarquable résistance. Son agilité au combat en fait un adversaire redoutable. Il est toujours représenté avec son chapeau de cow-boy.

Dans le film : C'est Idris Elba qui prête ses traits au Pistolero. L'acteur en impose par un physique impressionnant : musclé, en pleine force de l'âge et sans chapeau, il se montre prêt à affronter ses ennemis avec une assurance désarmante. Comme dans le livre, il répète inlassablement une rengaine qui lui rappelle son statut de Pistolero : "Je ne vise pas avec ma main. Ce serait oublier le visage de mon père. Je vise avec mon oeil. Je ne tire pas avec ma main. Je tire avec ma tête. Je ne tue pas avec mon fusil. Je tue avec mon coeur".

Deux personnages mis de côté

Dans les livres : Roland est rapidement rejoint par deux autres héros qui mènent avec lui la quête de la Tour Sombre. On fait dans le second tome la connaissance d'Eddie Dean, un ancien héroïnomane issu du New York des années 1980, qui se retrouve embarqué dans le monde du Pistolero après un trafic de drogue qui tourne mal. Un peu plus tard, les deux hommes sont rejoints par Susannah Dean, une jeune femme noire des années 1960 qui perd ses deux jambes après avoir été poussée sous le métro. Elle se partage initialement entre deux personnalités opposées, qui finissent par fusionner en une seule. Eddie s'éprend de Susannah et l'épouse rapidement. Bien qu'handicapée, la jeune femme est un allié redoutable. Tous trois forment le Ka-Têt, le groupe qui doit mener à bien la quête de la Tour Sombre.

Dans le film : D'après la bande-annonce, ces deux personnages centraux dans l'oeuvre de Stephen King sont absents de l'adaptation cinématographique. Roland ne peut compter que sur l'aide de Jake Chambers, un jeune garçon qui a eu des visions de la Tour Sombre et du Pistolero.


Jake Chambers, l'allié de Roland

Dans les livres : Le jeune Jake fait une première apparition dans le premier tome de la saga. Roland le rencontre dans son monde, sur la route de sa traque de l'Homme en noir ; il doit pourtant le sacrifier pour rejoindre son ennemi et pousuivre sa quête. Le personnage réapparaît cependant dans le troisième tome ; il est alors un jeune garçon issu du New York des années 1970, soit contemporain à la parution du roman. Alors que le Pistolero ne supporte pas d'avoir mené à la mort celui qu'il considérait comme son fils, il parvient à le faire entrer dans son monde en modifiant un événement précis de son passé. Il efface ainsi leur première rencontre et son issue tragique, et le garçon peut rejoindre le trio déjà formé dans sa quête de la Tour Sombre.

Dans le film : Jake est logiquement issu du New York des années 2010, soit contemporain à l'adaptation cinématographique. Il est montré en train de confier ses visions de la Tour Sombre, du Pistolero et de l'Homme en noir à un psychologue, tandis que le roman décrit un garçon livré à lui-même, dont les visions le mènent à la lisière de la folie. Jake et Roland ne semblent pas non plus se connaître lorsque le garçon rejoint le Pistolero dans son monde ; celui-ci lui réserve même un accueil glacial. Enfin, la découverte de ce nouveau monde semble se faire relativement facilement, à travers un portail situé dans une maison abandonnée ; dans le livre, la maison elle-même se transforme en monstre et tente d'empêcher cette transition. Enfin, Roland découvre notre monde avec le garçon ; dans le livre, ses allers-retours avec la Terre sont fréquents, et ce sous diverses formes.

D'autres différences notables peuvent également être relevées entre les romans de Stephen King et le film de Nikolaj Arcel. La saga, réputée inadaptable, a dû être repensée sur de nombreux points pour sortir sur les écrans. Le film concentre ainsi toutes les attentes. Stephen King lui-même semble toutefois avoir joué un rôle important dans la production, ce qui serait de bon augure...

La Tour Sombre sortira le 16 août prochain.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages