Bande-annonce Simetierre : la nouvelle adaptation de Stephen King se dévoile

Emilie Schneider

"Parfois, il y a pire que la mort". Ce sont sur ces mots que s'achèvent la première bande-annonce de Simetierre, relecture du roman de Stephen King publié en 1983. Le prolifique auteur américain ne cesse d'inspirer le cinéma et la télévision. Alors que Ça 2 est attendu dans les salles l'an prochain et que les séries Castle Rock et Mr. Mercedes sont en cours de diffusion, voici qu'une autre oeuvre majeure de King s'apprête à débarquer sur grand écran. 

Simetierre met en scène le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants. Ils quittent Boston pour s'installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l'aide d'un étrange voisin, Jud Crandall. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.


Cette nouvelle version est portée par Jason Clarke, qui s'est déjà essayé au film d'épouvante avec La Malédiction Winchester, John Lithgow (Dexter) et Amy Seimetz (You're Next). À la tête de ce projet qui a mis de nombreuses années à voir le jour (Alexandre Aja y fut un temps attaché), c'est finalement Kevin Kolsch et Dennis Widmyer qui ont la lourde tâche de succéder à Mary Lambert. Le duo s'était fait remarquer en 2014 avec Starry Eyes, petit film d'horreur indé à la bande-son 80's, avant d'être approché un temps pour mettre en scène la suite de Mama.

Ces premières images misent avant tout sur l'ambiance plutôt que sur les effets chocs et se gardent bien de trop en montrer. Pas de trace de Zelda par exemple, la soeur malade de Rachel, qui avait traumatisé des générations de spectateurs. En revanche, d'étranges enfants masqués semblent tenir une place importante dans le récit. 

Pour trembler en salles, rendez-vous le 1er mai 2019.