Bande-annonce Abdel et la comtesse : quand un jeune de cité aide Charlotte De Turckheim à conserver son château

Laurent Schenck

Avec Abdel et la Comtesse, Charlotte de Turckheim revient à un univers qu'elle connaît bien ! Après Les Aristos (2006), où elle jouait la comtesse Solange Poitou Castilla de la Taupinière, la comédienne (provenant elle-même d'une famille de nobles d'Alsace) se glisse en effet à nouveau dans la peau d'un personnage issu de la plus haute aristocratie de France.

Dans cette nouvelle comédie réalisée par Isabelle Doval (Fonzy), la Comtesse de Montarbie d’Haust doit, à la mort du comte, transmettre le titre de noblesse et le domaine à un homme de la famille. Elle ne peut cependant se résoudre à léguer la propriété à son neveu cupide et arrogant plutôt qu’à sa fille. C'est à ce moment qu'entre en scène Abdel, un jeune homme de cité débrouillard et astucieux qui trouve refuge dans leur château. Sa rencontre avec la Comtesse va faire des étincelles et ils décident rapidement de s’aider mutuellement malgré leurs différences sociales très prononcées…


Charlotte De Turckheim et Amir El Kacem

Adaptée d'une histoire vraie, Abdel et la Comtesse joue sur la thématique très cinématographique du choc des cultures et des générations. Ici, il s'agit plus précisément de la confrontation entre les manières raffinées de la noblesse et le franc-parler d'un jeune des cités. Ce dernier est joué par un certain Amir El Kacem, un acteur passé par le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris qui a déjà eu plusieurs rôles au cinéma et à la télévision, comme par exemple dans Une histoire de fou, Le Convoi, L’Ascension et le téléfilm de Lucas Belvaux La Fin de la nuit. 

Sont également présents au casting de cette comédie qui sort le 9 mai prochain : Margaux Chatelier, Anne Consigny et Olivier Chantreau.