Balthazar (TF1) Côme Levin : "Le plus dur, c’est de retenir le jargon médical"

·1 min de lecture

A 30 ans, vous avez déjà un CV impressionnant !

Côme Levin : J’ai commencé dès l’âge de 11 ans, dans la série policière PJ, de France 2. Puis j’ai enchaîné les petits rôles, notamment dans Fais pas ci, fais pas ça, Profilage… J’ai aussi fait du cinéma : Malavita, de Luc Besson, Patients, de Grand Corps Malade et Mehdi Idir… Depuis, j’alterne les tournages pour le petit et le grand écran.

Pourquoi avez-vous accepté ce rôle de médecin légiste ?

J’ai aimé la légèreté de la série. Les auteurs ont su créer des personnages qui manient l’ironie et l’humour avec brio. Et dans cet univers médico-policier, ces contre-pieds sont réjouissants et décalés à souhait.

À lire également

Balthazar, saison 3 (TF1) Tomer Sisley : "La surprise sera de taille !"

Comment vous êtes-vous préparé ?

Pendant les deux premières saisons, des médecins légistes étaient présents sur le plateau pour nous guider. Le plus dur, pour moi, c’est de retenir le jargon médical. D’ailleurs, je vais vous faire un aveu : je ne comprends pas toujours ce que je raconte ! Moi, mon truc, c’est les blagues. Et, plus les scénaristes me demandent d... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi