Votre ballonnement post repas de fêtes pourrait cacher quelque chose de plus grave

London, England, United Kingdom (Image Source via Getty Images)

Être ballonné après un repas de fête est courant et ne doit pas inquiéter outre mesure. Mais comme le rappelle une nutritionniste, ce phénomène peut parfois cacher une réalité bien plus sombre.

Lors des repas de fête, il est de coutume de bien manger et de bien boire. Des abus qui peuvent, bien souvent, engendrer des maux de ventre ou des ballonnements. Mais attention à ne pas tirer de conclusions hâtives car cela pourrait être le signe d’un problème bien plus grave. Ainsi, si votre ventre semble plus gros que d’habitude ou bien qu’il se "remplit" plus vite qu’en temps normal, il est conseillé d’aller consulter un médecin. Ce phénomène pourrait être lié au syndrome du côlon irritable, du cancer de l’estomac ou à une intolérance au lactose.

La douleur et l’inconfort sont d’autres signes du cancer de l’estomac mais ils peuvent également être liés à la maladie coeliaque, une maladie digestive auto-immune où les intestins réagissent au gluten et deviennent enflammés. L'effet indésirable peut provenir des protéines alimentaires que l'on trouve souvent dans trois céréales : le blé, l'orge et le seigle.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "La maladie de Crohn ne tue pas. Mais elle fatigue énormément"

La maladie de Crohn

Si votre ventre émet des sons, des "grondements", cela pourrait être un signe de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse. Si ce n’est pas le cas mais que vous émettez plus de gaz que d’habitude, il est également recommandé de consulter bien que ce phénomène soit parfois lié aux menstruations, chez les femmes.

"Être ballonné de temps en temps après un repas ne signifie pas nécessairement l'un de ces problèmes sous-jacents, mais s'ils se reproduisent, il peut être bon de consulter un médecin", a expliqué la nutritionniste Signe Svanfeldt. Concrètement, si vos ballonnements ne disparaissent pas après quelques jours ou durent quelques semaines, si vous sentez un gonflement ou une boule dans l'estomac, si vous souffrez de diarrhée, de fièvre, de constipation ainsi que de ballonnements, si vous subissez une perte de poids indésirable en plus d'être gonflé pendant longtemps, si vous découvrez du sang dans vos selles ou bien si vos ballonnements vous empêchent de réaliser vos activités quotidiennes régulières, ne tardez pas.

VIDÉO - 6 exercices de yoga pour soulager l’intestin et éviter les ballonnements