"Balle Perdue" : Comment Netflix a sauvé ce projet rejeté par le cinéma français depuis plusieurs années

"Pendant deux ans, j'ai tenté de vendre 'Balle Perdue" au cinéma français. Je fais lire le scénario à Canal, SND, UGC, Gaumont, etc. Personne n'en voulait. C'était un film d'action français donc deux mots qui ne sont pas compatibles dans les oreilles des diffuseurs français" regrette Remi Leautier, producteur de film d'action, chez Inoxy. En 2015, avec Guillaume Pierret (le réalisateur de la saga 'Balle Perdue"), l'ancien préparateur physique fait le tour du secteur pour vendre ce film devenu, en 2020, le plus gros succès français de Netflix. Sans succès.

Puis en 2018, après le Festival de Cannes, une représentante de la plateforme américaine découvre le scénario et dit banco. Celui qui n'a réalisé jusqu'à présent que des courts-métrage d'action s'associe alors à Nolita (la société de production derrière "Montre jamais ça à personne", le documentaire événement d'Amazon Prime Video sur Orelsan). L'aventure est lancée. Pour puremedias.com, Remi Leautier et Mathieu Ageron ont accepté de revenir sur leur collaboration avec le géant américain à l'occasion de la sortie de "Balle Perdue 2", disponible depuis le jeudi 10 novembre sur Netflix.

Propos recueillis par Benjamin Rabier

puremedias.com : Comment travaille-t-on avec Netflix ?
Remi Leautier : De ma petite expérience, je peux simplement dire qu'on a fait un film qui a été diffusé sur...

Lire la suite


À lire aussi

La taxe Netflix devrait rapporter une dizaine de millions d'euros au cinéma français
France Télévisions s'accorde avec les producteurs français pour mieux contrer Netflix
Adjani, Binoche, Duris : Les premiers castings des grands noms du cinéma français