La balle d’un chasseur frôle un père et son bébé dans leur cuisine

Selon la gendarmerie, « entre l’impact et le tir, il y aurait une distance d’environ 250 m. Il est fort possible que la balle ait ricoché ».  (Image d'illustration)  - Credit:LAURENT DARD / MAXPPP / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXP
Selon la gendarmerie, « entre l’impact et le tir, il y aurait une distance d’environ 250 m. Il est fort possible que la balle ait ricoché ». (Image d'illustration) - Credit:LAURENT DARD / MAXPPP / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXP

À un mètre d'un drame. Alors qu'un père de famille et son bébé de 11 mois prenaient tranquillement leur petit déjeuner dimanche dernier dans la cuisine, une balle a traversé la pièce. Le papa se jette alors au sol, sans comprendre ce qu'il se passait. Le projectile est une balle d'un calibre 12 mm, utilisée pour les gros gibiers, et a été tiré par un chasseur, selon Actu.fr. La maman était avec la fille aînée dans le salon, qui fêtait ce jour-là son anniversaire. « Moi, j'ai cru à de la vaisselle qui s'était cassée », confie-t-elle.

Paul, le père, raconte : « J'ai eu des éclats de verre sur mon dos, je regarde la fenêtre et je vois ce trou et des bris de verre partout dans la pièce. On ne comprend pas ce qui nous arrive. On s'assure que tout le monde va bien. On retrouve la balle dans la pièce d'à côté, dans la buanderie. C'est en regardant par la fenêtre explosée qu'on aperçoit un groupe de chasseurs au loin. » Mégane, la mère, va donc à leur rencontre. « Ils tombent des nues, ne comprennent pas comment la balle a pu prendre cette direction. Ils nous assurent qu'ils n'ont pas tiré vers chez nous », rembobine-t-elle. Selon la gendarmerie, « entre l'impact et le tir, il y aurait une distance d'environ 250 m. Il est fort possible que la balle ait ricoché ».

Sous le choc

Le couple, profondément choqué, a porté plainte le lendemain. Mégane et Paul ont été mis en arrêt de travail. « On n'en veut pas au chasseur qui a tiré. Cela fait cinq ans qu'on habite ici et on [...] Lire la suite