Balkany remis en liberté en raison de son état de santé

1 / 2

Balkany remis en liberté en raison de son état de santé

La cour d'appel de Paris a décidé ce mercredi après-midi d'accepter la demande de mise en liberté de Patrick Balkany déposée la veille au soir par son avocat, maître Romain Dieudonné. Elle a jugé que son état de santé n'était pas compatible avec la détention. Elle a par ailleurs supprimé la caution, qui était établie à 500.000 euros, et levé l'interdiction de circuler en Île-de-France: il peut donc de fait se rendre à Levallois-Perret.

Le maire de la ville peut donc sortir de prison dès ce mercredi et demeurer sous contrôle judiciaire jusqu'à ce que la justice rende son jugement le 22 avril. L'élu des Hauts-de-Seine devra se présenter à la gendarmerie près de son domicile de l'Eure deux fois par mois, et donner son passeport à la justice.    

Sous contrôle judiciaire

Auparavant, le parquet général avait requis cette mise en liberté en l'assortissant d'un contrôle judiciaire. Cependant, il exigeait quant à lui le paiement de sa caution sans en faire un préalable à sa sortie. La cour d'appel ne l'a donc pas suivi sur ce point.

"C’est évidemment ce que j’espérais, c’est ce qui est justifié. Ce n’est pas une faveur, c’est le résultat de l’expertise médicale que la cour a ordonnée. L’objectif exclusif, c’est que Patrick Balkany puisse se soigner. C’est une décision normale", a commenté Romain Dieudonné, dès la décision de mise en liberté connue.

"Le bonheur ne se décrit pas", a glissé devant nos...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi