Balenciaga veut renouer avec la haute couture, abandonnée à sa fermeture en 1968 : une première collection dès juillet

Corinne Jeammet, franceinfo Culture

Balenciaga veut renouer avec le monde de la haute couture, annonce Demna Gvasalia, son directeur artistique géorgien, dans Le Figaro le 20 janvier au premier jour de la semaine de la haute couture présentant le printemps-été 2020 : "Nous venons de là, et nous y revenons après plus de cinquante ans".

"J'y pensais depuis mon arrivée en 2015 chez Balenciaga", explique Demna Gvasalia. "C'était, pour moi, une de mes missions en tant que designer de cette maison. Mais (...) d'autres choses étaient prioritaires dans la stratégie générale, consolider le prêt-à-porter, les accessoires (...) la construction d'une vision commercialement crédible".

La haute couture renaît grâce au prêt-à-porter


Le directeur artistique "trouve touchant que cette griffe qui a fermé à cause de la naissance du prêt-à-porter, puisse voir renaître sa haute couture grâce au succès de notre prêt-à-porter, ce qui était inenvisageable, il y a encore cinq ans". "La maison, son fondateur le mérite", insiste-t-il. Demna Gvasalia "reviendra aux origines de la maison avec, dès juillet prochain, une première collection haute couture", et rouvrira "les salons mythiques du 10, avenue George-V", ajoute Le Figaro.

Cristobal Balenciaga, à 73 ans, avait fermé les portes de son studio en mai 1968, à la surprise générale, sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi