Les baleines fertilisent les océans !

·2 min de lecture

Les baleines à fanons font partie du groupe des mysticètes et se nourrissent de petits poissons ou de crustacés dont elles suivent les bancs. Le régime alimentaire des espèces de mysticètes est connu par des analyses isotopiques et de contenus stomacaux mais les observations demeurent rares car ces organismes se nourrissent souvent bien en dessous de la surface de l'océan. Le taux d'ingestion de proies des différentes espèces de mysticètes a, par exemple, longtemps été difficile à estimer.

Récemment, l'acoustique océanique a permis d'estimer ces taux de nourrissage et la densité des proies des plus grands mysticètes dans leur environnement. Grâce à l'ensemble de ces méthodes, les estimations actuelles établissaient que les mysticètes consommaient moins de 5 % de leur poids par jour. Ces estimations viennent d'être réévaluées par une équipe de chercheurs et les résultats ont été publiés dans la revue Nature.

L'intérêt de cette réévaluation a bien évidemment pour objectif de mieux connaître le mode de vie des mysticètes actuels mais s'inscrit également dans une question à plus large échelle, celle du cycle du carbone dans les océans. En effet, les mysticètes rejettent leur excréments dans la zone euphotique qui est la couche la plus superficielle des océans, et dans laquelle la lumière pénètre suffisamment pour permettre une activité photosynthétique.

Les excréments des mysticètes fertilisent les océans en surface. © Savoca et al., 2021
Les excréments des mysticètes fertilisent les océans en surface. © Savoca et al., 2021

Ces excréments sont recyclés par des bactéries et du carbone inorganique ainsi que de l'azote sont rendus disponibles pour le phytoplancton. La présence de mysticètes favorise donc les efflorescences phytoplanctoniques, qui attirent elles-mêmes des consommateurs primaires et secondaires dans ces zones.

Une consommation… et une excrétion largement sous-estimées

Les auteurs ont équipé 321 mysticètes avec des balises de localisation et ont suivi le comportement des individus grâce à des drones, ce qui leur a permis d'estimer que les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles