Les baleines bleues mangeraient jusqu'à 10 millions de morceaux de microplastiques par jour

Pexels

Nos intestins humains renferment des microplastiques. Et c’est aussi le cas des baleines bleues, rapporte une estimation publiée dans Nature Communications le 1er novembre. Le plus gros animal du monde avalerait jusqu’à 10 millions de morceaux de microplastiques chaque jour, d’après l’étude relayée en France par l’AFP.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont mené une modélisation. Ils ont placé des étiquettes intelligentes sur 191 espèces de rorquals bleus, communs et à bosse de l’écosystème du courant de Californie. L’objectif : quantifier les taux d'ingestion de plastique mais aussi pour déterminer "les voies d'exposition", écrivent les auteurs.

“Nous constatons que les baleines à fanons (des lames cornées qui garnissent la mâchoire supérieure, ndlr) se nourrissent principalement à des profondeurs de 50 à 250 m, ce qui coïncide avec les concentrations de microplastiques mesurées les plus élevées dans l'écosystème” qui vit en haute mer. Ils estiment que la baleine bleue est susceptible d’être le plus gros consommateur de microplastiques et en consommerait jusqu’à 43,6 kg chaque jour.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les baleines ne mangeraient pas directement le plastique. Dans 99% des cas, c’est par l'intermédiaire des animaux dont elles se nourrissent naturellement, et qui ont eux même ingéré ces matières polluantes. "C'est inquiétant pour nous", a déclaré Shirel Kahane-Rapport. Les êtres humains mangent les mêmes proies que les cétacés comme les anchois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la durée de vie des déchets nucléaires ?
COP 27 : quels sont les enjeux de la nouvelle conférence pour le climat ?
Nouveau Ça M’intéresse : le sommaire du mois de novembre
Chili : le désert de l'Atacama est en fleurs, et pour une fois, ce n’est pas normal
Les meilleures plantes à cueillir dans la nature et à déguster