Baleines échouées : les tempêtes solaires seraient responsables

Nathalie Mayer, Journaliste

Des baleines qui s’échouent sur les plages. Ce n’est malheureusement pas si rare. Les sonars les poussent-elles au suicide ? Ou est-ce la faute de baleines pilotes malades ? Ou encore le résultat d’un manque de nourriture lié à la pêche intensive ? Des chercheurs de l’université Duke (États-Unis) apportent aujourd’hui une preuve que les tempêtes solaires peuvent avoir leur part de responsabilité en aveuglant les baleines grises (Eschrichtius robustus) et en provoquant ainsi leur perte.

Rappelons que certaines espèces de baleines parcourent chaque année des milliers de kilomètres, des eaux chaudes aux eaux plus froides, pour mettre bas d’une part et pour se nourrir d’autre part. La baleine grise est de celles-ci. Et ses périples seraient guidés par les champs magnétiques. Ce qui expliquerait pourquoi les tempêtes solaires peuvent mener les baleines à s’échouer.

Les éruptions solaires seraient l’une des causes des échouages de baleines sur nos plages. © Markus, Adobe Stock

Des baleines aveuglées par les tempêtes solaires

Pourtant, sur 186 échouages de baleines grises vivantes entre 1985 et 2018, pas de hausse des échouages les jours où les champs magnétiques étaient les plus perturbés. En revanche, celles-ci s’échouent deux fois plus fréquemment les jours où le nombre de taches solaires est élevé. Et plus de quatre fois plus lorsque les signaux radiofréquences qui nous arrivent du Soleil sont élevés.

Les chercheurs de l’université Duke en concluent que les tempêtes solaires perturbent les récepteurs magnétiques même des baleines. Ces dernières s’échouent non pas parce qu’elles reçoivent des informations de position erronées, mais parce qu’elles sont, en quelque sorte, aveuglées. Reste désormais à confirmer ces résultats sur d’autres espèces de baleines et en différents points du globe.

> Lire la suite sur Futura