La baleine échouée à Calais a été remorquée et sera autopsiée

·1 min de lecture

Ce cétacé, qui était malade, était entré dans le port de Calais vivant le 6 novembre 2021.

La baleine de 19 mètres et d'une quinzaine de tonnes échouée dans le port de Calais (Pas-de-Calais) a été remorquée le 8 novembre 2021 et sera autopsiée le 9 novembre, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Une femelle d'une trentaine d'années

Le 8 novembre en début d'après-midi, à la faveur de la marée haute, le rorqual commun a ainsi été déséchoué et amené par un puissant remorqueur portuaire sur une rampe de débarquement d'un autre bassin du port de commerce de Calais. La baleine, une femelle d'une trentaine d'années, a été confiée pour une autopsie aux scientifiques de la coordination mammalogique du Nord de la France et à un professeur vétérinaire de l'université de Liège.

Des animaux en mauvaise santé

Ce cétacé, qui était malade, était entré dans le port de Calais vivant le 6 novembre, "voyant que devant c’était des rochers, elle s’est tournée et elle s’est écrasée sous son propre poids", a expliqué à l'AFP Jacky Karpouzopoulos, président de la Coordination mammalogique du nord de la France. "On s'aperçoit qu'il y a de plus en plus de grands cétacés" comme celui-ci "qui s'échouent". Tous ces animaux "sont extrêmement maigres, ça veut dire qu'ils ne se nourrissent pas suffisamment, donc il y a déjà un problème de ressources", a-t-il aussi affirmé, s'alarmant de "l'état de la mer" qui continue "à se dégrader".

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles