#balancetonporc : il faut "dénoncer" ceux qui harcèlent, "il est temps qu'on crève l'abcès"

franceinfo
#balancetonporc : il faut "dénoncer" ceux qui harcèlent, "il est temps qu'on crève l'abcès"

La parole se libère sur les réseaux sociaux avec le scandale autour du producteur Harvey Weinstein accusé de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols. De nombreuses femmes utilisent le hashtag #balancetonporc pour raconter leurs histoires personnelles. Il a été créé par la journaliste Sandra Muller.

"Ce hashtag m'est venu en tête comme ça d'un seul coup", a expliqué Sandra Muller, dimanche 15 octobre sur franceinfo. "J'ai été confrontée à ça il y a quelques années, je n'en ai pas parlé", a-t-elle confié. "La violence des témoignages est à la hauteur du vocabulaire employé par les personnes qui nous harcèlent, et les dénoncer c'est les arrêter", "il est temps qu'on crève l'abcès", a commenté la journaliste.

Pourquoi avez-vous pris cette initiative de lancer ce mot clé #balancetonporc sur Twitter ?

Sandra Muller : Ce hashtag m'est venu en tête comme ça d'un seul coup. Sans crier gare j'ai pensé à "porc", j'ai pensé à "balance" et j'ai trouvé aussi que c'était un moyen très fort et très violent de dénoncer les violences auxquelles on avait affaire nous-mêmes. J'ai été confrontée à ça il y a quelques années, je n'en ai pas parlé. Il y a une sorte d'omerta. Je dirigeais un journal sur l'audiovisuel. Je suis en contact avec les patrons de chaînes. Il s'agissait d'un patron de chaîne qui m'a manqué de respect. On en a parlé, il a continué l'année dernière et a dit que j'étais en colère et rancunière. Il m'a dit cela dans un message privé quand je lui ai parlé du problème. Je vis aux États-Unis, à New York, et les lois contre le harcèlement y sont assez strictes. On ne plaisante pas avec ça. J'ai juste considéré qu'il était temps d'en parler dans notre profession. Les actrices ont été extrêmement courageuses. Elles ont des contrats précaires. Nous aussi on a des contrats précaires. Si les actrices (...) Lire la suite sur Francetv info

Harcèlement sexuel : l'affaire Harvey Weinstein sert de nouvel électrochoc
Affaire Harvey Weinstein : Woody Allen se dit "triste" pour le producteur américain
VIDEO. Pierre Laurent : Emmanuel Macron "réduit le champ démocratique"
VIDEO. "20h30 le dimanche". Mylène Farmer lit la lettre qu'elle a écrite en hommage à son ami Jean Rochefort
VIDEO. Hillary Clinton estime qu'un "agresseur sexuel" occupe actuellement la Maison Blanche