"On est tous des balances ?" : Fanny Ardant défend son amitié avec Roman Polanski, accusé de viols

BestImage, Bruno Bebert
BestImage, Bruno Bebert

Roman Polanski est notamment accusé de deux viols et, après la vague #MeToo, le monde du cinéma lui a largement tourné le dos ; Kate Winslet avait par exemple dit "regretter" d'avoir tourné pour lui lors d'une interview pour Vanity Fair en 2020. Le réalisateur aujourd'hui âgé de 89 ans, exclu de l'Académie des Oscars, peut compter sur un ultime cercle de proches pour le soutenir mordicus.

C'est le cas par exemple de l'actrice Fanny Ardant. Dans les pages du magazine Le Point (août 2022), elle est revenue sur le cas Polanski et, fidèle à sa ligne de conduite envers l'homme - elle n'avait pas goûté aux attaques et moqueries de Florence Foresti, maitresse de cérémonie des César en 2020 contre le réalisateur -, elle déclare : "J'ai travaillé avec Roman, j'ai admiré l'homme et je pense que l'amitié et l'amour doivent passer avant la loi. Sinon quoi ? On est tous des balances ?"

Certes accusé de viol depuis 1977 par Samantha Gailey, qui réclame depuis que l'on oublie cette affaire, le réalisateur Roman Polanski avait pu mener ensuite sa carrière sans trop de vagues même s'il est privé de territoire aux Etats-Unis, où il risque l'arrestation immédiate. Puis est venu le mouvement #MeToo qui l'a remis sous les projecteurs et, finalement, de nouvelles accusations. En 2019, Valentine Monnier, ex-mannequin et photographe française, a alors accusé le réalisateur de viol, évoquant des faits survenus...

Lire la suite


À lire aussi

Takeoff (Migos) accusé de viol : un horrible témoignage, il se défend
Harvey Weinstein, accusé de viol, balance un e-mail de soutien de... Ben Affleck
Procès de Benjamin Mendy, accusé de viols : cette ultime soirée qui a tout fait basculer