La balade littéraire de la saison : « Matisse, comme un roman »

La Rédaction
·1 min de lecture

Henri Matisse aurait eu 150 ans… À l’occasion de l’anniversaire de sa naissance, le Centre Pompidou rend hommage à l’artiste en imaginant une exposition particulière, où s’imbriquent textes et représentations. À découvrir jusqu’au 22 février prochain.

Plus de 230 œuvres et quelques 70 documents et archives : voici ce qui compose « Matisse, comme un roman » ; la nouvelle exposition/célébration consacrée à ce formidable peintre, sculpteur, dessinateur et graveur, soucieux de trouver « une écriture pour chaque objet ».

Comme un écho à l’ouvrage de Louis Aragon baptisé « Henri Matisse, roman » (1971), cette réunion de pièces est orchestrée autour de neuf séquences distinctes, toutes mises en éclairage par un auteur porté sur le travail de l’artiste : Louis Aragon, Georges Duthuit, Dominique Fourcade, Clement Greenberg, Charles Lewis Hind, Pierre Schneider, Jean Clay enfin Henri Matisse lui-même.

Tout un roman. Déployée dans une longue chronologie, cette exposition se penche sur la question littéraire dans l’œuvre de Matisse. Résultat ? Un véritable langage « pictural » qui se retrouve aussi bien dans « Matisse explique Matisse » - ce tableau de la période fauve qui apporte un éclairage sur le processus créatif de celui qui se pose alors en écrivain, que dans Nymphe dans la forêt (La Verdure), véritable écho au livre illustré des Poésies de Mallarmé.

Majoritairement issue de la collection du Musée national d’art moderne, ou encore prêtées par de nombreux musées (les deux Musées Matisse, au Cateau-Cambrésis et à Nice, ou encore le Musée de Grenoble), cette foisonnante production illustre près de 50 ans de travail ; des années précieuses qui ont marqué l’essor et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr