En balade à Chartres

·1 min de lecture

 

On part ce métier à Chartres qui a reçu cette semaine le Label Ville et métiers d’art.

Oui, ce qui fait que Chartres rejoint les 500 communes qui sont déjà dotées de ce label national. Des villes qui sont des véritables viviers d’artisanat "d’excellence". Et l’un des métiers d’art qui caractérise Chartres, c’est évidemment l’art du vitrail. Chartres est même la capitale du vitrail. Et sa Cathédrale Notre-Dame en est le plus bel exemple.

Une véritable "Bible de verre" ! Je vous la résume en quelques chiffres car ça donne le tournis : on compte 176 vitraux sur 2600 m2 et 5000 personnages représentés !

Et les vitraux datent tous de la même époque ?

Pas tous, c'est ce qui les rend intéressants. Ces vitraux sont comme les pages d’un livre d’histoire : celui de la Cathédrale et de la ville.

Il existe 4 verrières d’origine, de style roman qui datent du 12em siècle. L’une d’entre elles est emblématique. A tel point qu’on la surnomme la Joconde des vitraux : C’est Notre-Dame de la Belle verrière, ou l'on peut observer la Vierge Marie tenant l’enfant Jésus sur ses genoux. Elle mesure 7,50 mètres de haut. Mais plus que ça, c’est une ambassadrice. La Vierge Marie est habillée d’un manteau bleu, mais bien plus clair et lumineux que celui des autres vitraux. Ce bleu, c’est le fameux bleu de Chartres, qui fabriqué à partir du cobalt importé de Russie.

D’ailleurs petit conseil : pour la photographier tout en captant au maximum ce bleu de Chartres, le meilleur moment, c’est juste à la tombée du...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles