Bal mortel dans la Drôme : sept personnes interpellées après la mort de Thomas, dont le principal suspect

Dans la nuit de samedi à dimanche 19 novembre, une bande de jeunes a tenté de s’introduire dans la salle des fêtes de Crépol, dans la Drôme, où se tenait le traditionnel bal d’hiver. Une rixe a alors éclaté sur le parking, entraînant la mort d’un jeune de 16 ans, Thomas, et faisant plusieurs blessés.

Mardi 21 novembre, Gérald Darmanin a annoncé que « sept » personnes avaient été interpellées « aux environs de Toulouse » dans le cadre de l’enquête ouverte après ce drame. Puis plus tard dans l'après-midi, l'AFP a appris de source proche du dossier que l'auteur présumé des coups de couteau qui ont entraîné la mort de Thomas fait partie des sept personnes interpellées.

À lire aussi Attaque de Crépol : « Ils m’ont enlevé mon Thomas », témoigne sa mère

Gérald Darmanin a souligné que ces interpellations étaient intervenues mardi après « 70 auditions ». À noter, en outre, qu'une cinquantaine de gendarmes du GIGN ont été mobilisés pour procéder à ces interpellations.

Vers un procès aux Assises

Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti a pour sa part promis devant les députés que « les auteurs de ces faits seront jugés par une cour d’assises, composée d’un jury populaire, comme le sont tous les crimes de sang ».

« Et ce sont des Français comme vous, comme moi, qui rendent la justice, qui n’est pas laxiste, qui est sévère, de plus en plus sévère depuis 20 ans », a ajouté le ministre de la Justice.

À lire aussi Mort de Thomas dans la Drôme : la gendarmerie appelle ...


Lire la suite sur ParisMatch