Bakou et Erevan s'accusent de violer le cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh

·1 min de lecture
BAKOU ET EREVAN S'ACCUSENT DE VIOLER LE CESSEZ-LE-FEU DANS LE HAUT-KARABAKH
BAKOU ET EREVAN S'ACCUSENT DE VIOLER LE CESSEZ-LE-FEU DANS LE HAUT-KARABAKH

BAKOU/EREVAN (Reuters) - Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré lundi que les troupes arméniennes avaient violé le cessez-le-feu convenu dimanche, en bombardant des villages dans les régions de Terter et de Lachin.

Il s'agit de "désinformation", a protesté le ministère de la Défense du Haut-Karabakh, accusant l'armée azerbaïdjanaise d'avoir lancé une attaque de missiles contre des positions militaires arméniennes au nord-est de la ligne de contact.

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche qu'une nouvelle trêve humanitaire prendrait effet dans le Haut-Karabakh lundi à 04h00 GMT, en dépit de nouveaux affrontements dans la journée.

(Nailia Bagirova et Margarita Antidze; version française Jean Terzian)