Baisse de la vente de champagne : vers une crise "longue et profonde" si aucune solution n'est trouvée pour les stocks, alerte un spécialiste

franceinfo
·1 min de lecture

La filière du champagne a vendu 245 millions de bouteilles l'an dernier, soit une baisse de 18% à cause de la crise du Covid-19. Invité sur franceinfo mardi 26 janvier, Antoine Gerbelle, journaliste et spécialiste du monde du vin, estime que "les grandes maisons peuvent supporter" ces pertes, mais alerte sur "une crise très importante si on ne trouve pas rapidement des solutions pour vendre les stocks".

franceinfo : La Champagne a subi une baisse de 18% de ses ventes l'an dernier, est-ce que les maisons de champagne ont les épaules pour encaisser ce genre de crise ?

Antoine Gerbelle : Effectivement, ce n'est pas une surprise puisqu'en mai les professionnels parlaient de moins 30%. Les grandes maisons peuvent effectivement supporter. Mais vous savez, la Champagne, c'est un équilibre très subtil entre des producteurs, majoritairement des vignerons, et des maisons de champagne, des négociants qui achètent le raisin des vignerons. Et quand aujourd'hui, on vous dit que c'est moins 30% ou moins 15% de production, ça veut dire qu'ils vont négocier très durement à la baisse l'achat des raisins. Cela va avoir un impact très important sur toute la région. Les vignerons vont souffrir.

En Champagne, le kilo de raisin est acheté aux alentours de six euros, ce qui est colossal, mais ce qui est normal, puisque c'est une boisson très prisée, très (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi