Baisse des naissances: le "baby crash" commence à s'atténuer en février

Jérémy Bruno
·2 min de lecture
Un peu plus de 52.000 bébés sont nés en février selon l'Insee. - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP
Un peu plus de 52.000 bébés sont nés en février selon l'Insee. - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP

Déconfinés, les Français ont-ils recommencé à procréer? La natalité avait drastiquement chuté en janvier dernier, dix mois après le début du premier confinement. Un "baby crash" qui commence déjà à s'estomper: le nombre de naissances en février – soit les bébés conçus pour la plupart en mai 2020, à la toute fin du confinement du printemps ou à sa sortie – demeure nettement inférieur à celui de l'année précédente, mais repart désormais à la hausse.

Selon l'Insee, un peu plus de 52.000 enfants sont nés en février 2021 sur le territoire français, en repli de 5% par rapport à l'année précédente (56.600 nouveau-nés en février 2020).

Conséquence possible de la crise sanitaire, le nombre de naissances avait chuté de 7% en décembre 2020, et dégringolé de 13% le mois suivant. Même si une baisse tendancielle des naissances est observée depuis six ans, les chiffres observés ces derniers mois sont "sans commune mesure" avec ceux constatés par le passé, souligne l'institut statistique.

Reprise des projets de parentalité

La crise sanitaire et la très forte incertitude liée au contexte économique "a pu décourager les couples de procréer, les inciter à reporter de plusieurs mois leurs projets de parentalité", explique l'Insee, qui note aussi des "considérations relatives à la transmission possible du virus de la mère au nouveau-né" et la fermeture des centres de procréation médicalement assistée (PMA).

La remontée du nombre de naissances observée au mois de février "pourrait être le signe d’une reprise progressive des projets de parentalité en sortie du premier confinement", estime l'Insee.

Au total, sur l'ensemble de l'année 2020, 735.000 naissances ont été recensées en France. C'est le plus bas niveau constaté depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Article original publié sur BFMTV.com