Baisse des féminicides en 2020 : "Il y a eu une mobilisation des forces de l'ordre et de la justice", estime Sylvie Pierre-Brossolette

franceinfo
·1 min de lecture

Quatre-vingt dix féminicides ont été perpétrés en 2020 en France, contre 146 en 2019, a indiqué mardi 2 février le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, dans une vidéo sur sa page Facebook. C’est la première fois que ce nombre ne dépasse pas une centaine depuis 2006, année où le gouvernement a commencé à les recenser. "Il y a eu une mobilisation des forces de l'ordre, police et gendarmerie, de la justice", a expliqué mardi sur franceinfo Sylvie Pierre-Brossolette, journaliste et membre de la Fondation des femmes. Elle souligne aussi le travail des associations "qui se sont mobilisées pour héberger les femmes" victimes de violences.

franceinfo : Qu'est ce que cette baisse représente pour vous ?

Sylvie Pierre-Brossolette : Elle représente un espoir, car l'année 2020 a été marquée par une mobilisation d'ampleur et cela démontre que quand on veut on peut. Il y a eu trop longtemps une sorte de fatalisme au sujet de ces féminicides en disant que "l'âme humaine est comme ça", que "certains hommes sont comme ça", qu'"on n'y peut rien". Mais si on y peut quelque chose. La preuve : il y a eu une mobilisation des forces de l'ordre, police et gendarmerie, de la justice.

Chaque vie humaine est un immense progrès. Bravo à toutes les associations qui se sont mobilisées pour héberger les femmes. Il y a eu d'une part la mobilisation des forces de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi