Publicité

Un bain de foule du candidat du pouvoir au Sénégal ? Non, cette vidéo est ancienne

Sept millions de Sénégalais sont appelés à élire leur prochain président le 24 mars. Dix-sept candidats font campagne pour succéder au président sortant Macky Sall sur le terrain comme sur la toile, soutenus par leurs partisans. C'est dans ce contexte que des publications virales sur les réseaux sociaux prétendent montrer une vidéo du candidat du pouvoir, Amadou Ba, accueilli par une marée humaine lors d'un bain de foule. Mais c'est faux, cette vidéo a été tournée mi-juin 2021 lors d'une tournée de Macky Sall dans le nord du pays.

La présidentielle sénégalaise, initialement prévue le 25 février 2024, a finalement été reportée au 24 mars par le président Macky Sall.

Le dirigeant sénégalais, Macky Sall, qui s'était attiré les louanges en renonçant en 2023 à briguer un troisième mandat, à causé un choc en décrétant ce report à la dernière minute. L'annonce du report a causé des troubles et plusieurs semaines de confusion qui ont mis à l'épreuve la pratique démocratique du Sénégal.

La campagne a été réduite de trois à deux semaines. Les candidats ont écumé le pays dans l'urgence dans des cortèges bruyants et colorés érigés en indicateurs d'une dynamique victorieuse (dépêche AFP archivée ici).

C’est dans cette ferveur électorale qu’une vidéo circule sur les réseaux sociaux, montrant prétendument une forte mobilisation populaire autour d’Amadou Ba, ancien premier ministre (2022-2024) et candidat adoubé par le président sortant.

Cette séquence vidéo de 30 secondes présente un long cortège de véhicules 4x4 noirs, roulant lentement sur une route bitumée, au milieu d’une foule qui l’escorte en marchant.

<span>Capture d'écran d'un post sur X (ex-Twitter), réalisée le 20 mars 2024</span>
Capture d'écran d'un post sur X (ex-Twitter), réalisée le 20 mars 2024

"Les populations du Fouta sont sorties en masse pour témoigner leurs engagements à Amadou Ba", clame l’auteur d’un post sur X (ex-Twitter, archivé ici), le 16 mars.

Le même message laudateur sur la "démonstration de force" d’Amadou Ba est repris des centaines de fois par ses partisans sur Facebook, X (ex-Twitter), YouTube, TikTok.

Dans les commentaires, plusieurs internautes crient toutefois à la manipulation.

La même vidéo avait précédemment été détournée pour pour faire croire à la formation d'une caravane en soutien à l’opposant politique Ousmane Sonko, en mai 2023.

Une tournée de 2021

Pour retrouver les images originales, nous avons effectué une recherche d’image inversée sur Google Lens, à partir d'une capture d’écran d'une des scènes de la vidéo virale. Nous avons retrouvé la même image dans un billet de blog de juin 2021 (archivé ici), relatant une tournée de Macky Sall dans le Fouta-Tora, "région particulièrement défavorisée" du nord du Sénégal.

<span>Capture d'écran des résultats de la recherche sur Google Lens, réalisée le 19 mars 2024</span>
Capture d'écran des résultats de la recherche sur Google Lens, réalisée le 19 mars 2024

Les résultats de la recherche avec Google Lens nous ont aussi menés vers d’autres publications Facebook dont un post du 17 mars 2024 qui tente de démontrer que la vidéo actuellement  virale date de 2021. Cette fois-ci, sur la séquence publiée un logo à l’effigie d’un homme qui s’apparente à Macky Sall a été ajouté en bas.

On distingue en signature, les lettres "G" et "R" séparées par une barre sur ce même visuel. Le mot "AGNAM" est bien visible au bas de la vidéo, il s’agit du nom d’une localité de la région de Matam, dans le nord du Sénégal.

Les indices "G" et "R" et la barre, affichés sur le logo, nous conduisent à la page Facebook du "Groupe d’informations républicain-GIR-", l’un des canaux de communication du parti politique de Macky Sall,  l’Alliance pour la République (APR).

On y retrouve la même vidéo avec la signature GIR et l’effigie de Macky Sall, publiée le 14 juin 2021.

Nous avons demandé la confirmation du contexte de cette vidéo à l’équipe de communication du parti au pouvoir (APR).

"Affirmatif. Elle a été prise dans le département de Matam. C’était un convoi du Président Sall", a répondu à l’AFP M. Hamidou Kassé, membre du pôle communication de campagne de Benno Bokk Yaakar, une coalition qui comprend l’APR et qui existe depuis 2012. C’est cette coalition qui a présenté la candidature d'Amadou Ba.

Mi-juin 2021, Macky Sall a en effet entrepris une tournée économique d’une semaine dans plusieurs localités du nord du Sénégal ponctuée par les visites de chantiers et inaugurations d’infrastructures sanitaires et scolaires (article de RFI archivé ici). Son périple dans cette partie du pays comprenait la localité d’Agnam-Civol, située dans le royaume traditionnel de Fouta et le département de Matam.

La page Facebook de la présidence du Sénégal avait également communiqué sur le passage de Macky Sall à Agnam le 14 juin 2021 (archivée ici).

Par ailleurs, on retrouve dans la vidéo virale des personnes visuellement identiques aux partisans en t-shirts beiges et casquettes qui accompagnaient Macky Sall durant ce déplacement.

<span>Images comparatives de partisans de Macky Sall en t-shirts beiges et casquettes. A gauche, une capture d'écran d'un post Facebook avec la vidéo virale et à droite, une image de la tournée de Macky Sall à Agnam, publiée sur la page Facebook de la présidence sénégalaise. </span>
Images comparatives de partisans de Macky Sall en t-shirts beiges et casquettes. A gauche, une capture d'écran d'un post Facebook avec la vidéo virale et à droite, une image de la tournée de Macky Sall à Agnam, publiée sur la page Facebook de la présidence sénégalaise.

Cette tournée a eu lieu 6 mois avant les élections locales de 2022.

Amadou Ba, le candidat du pouvoir

Ce dimanche 24 mars, sept millions de Sénégalais sont appelés à porter leur vote en faveur de l’un des 17 candidats encore en lice, dont une femme.

Amadou Ba, le candidat du pouvoir représente la continuité du système actuel (dépêche AFP archivée ici). Adoubé par Macky Sall pour porter les couleurs de la coalition gouvernementale, il se présente comme un "serviteur de l'Etat". Cet ancien inspecteur des impôts de 62 ans met en avant son image d'homme pondéré qui maîtrise ses dossiers.

M. Ba, qui revendique le bilan de Macky Sall, est aussi crédité d'un réseau très dense, y compris chez les chefs religieux, très influents.

<span>L'ancien Premier ministre Amadou Ba, candidat de l'Alliance pour la République (APR), lors d'un meeting de campagne avant l'élection présidentielle sénégalaise à Diourbel, le 19 mars 2024. </span>
L'ancien Premier ministre Amadou Ba, candidat de l'Alliance pour la République (APR), lors d'un meeting de campagne avant l'élection présidentielle sénégalaise à Diourbel, le 19 mars 2024.

Perçu comme l'un des favoris de la présidentielle, il a notamment été accueilli par des centaines de partisans le 19 mars dernier, arborant des vêtements et des pancartes à son effigie, au cours d'un meeting à Diourbel, dans l'ouest du Sénégal.

Prônant "l'unité", "la paix" et "l'espoir", il promet, s'il est élu, de "créer un million d'emplois sur cinq ans" en investissant dans l'agriculture, l'industrie, les infrastructures et les énergies renouvelables.