La baie du film "La plage" va être interdite aux bateaux

AFP
La baie du film

CULTURE- La baie thaïlandaise rendue célèbre par le film "La plage" avec Leonardo DiCaprio sera fermée aux bateaux à partir de juin pour permettre aux coraux, abîmés par le tourisme, de se régénérer, ont annoncé les autorités ce mercredi 14 février.

"Maya Bay sera fermée pour quatre mois à compter de juin", a confirmé à l'AFP Worapoj Lomlim, responsable du parc national de Koh Phi Pho. "Il s'agit de régénérer l'environnement de la baie, notamment les récifs de corail, abîmés par les bateaux et la surpopulation touristique", a t-il ajouté.

"La fermeture ne concerne pas les touristes mais les bateaux", a-t-il insisté, précisant que pendant ces quatre mois de fermeture, l'accès se ferait par l'arrière de la baie, les touristes étant débarqués de l'autre côté de l'île.

Pour l'heure les bateaux sont nombreux chaque jour à transporter des touristes soucieux d'immortaliser la baie vue dans le film de Danny Boyle, causant un engorgement d'embarcations, et ruinant la vue selon les professionnels du secteur.


Le comportement des touristes en cause

Outre le réchauffement climatique, est pointé du doigt le comportement des touristes, qui n'hésitent pas à marcher sur les coraux, mais aussi la surabondance de tour-opérateurs proposant des sorties de plongée à la journée sur ces îles censées être protégées par leur statut de parcs nationaux.

La Thaïlande, qui accueille chaque année plus de 35 millions de vacanciers, fascinés de pouvoir observer des poissons tropicaux à l'aide d'un simple masque et tuba, est confrontée à une dégradation avancée de ses récifs coralliens.

Cette fermeture devrait néanmoins plaire à l'acteur Leonardo DiCaprio qui est un fervent défenseur de l'environnement. En octobre dernier, l'acteur a même reçu le prix de la Fonda­tion Albert II de Monaco récom­pen­sant "son travail remarquable en faveur de la protec­tion et de la défense de notre planète".

La baie devrait quant à elle réouvrir en octobre pour l'ouverture de la haute saison du...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages